Síguenos en FACEBOOKTWITTERYoutubeinstagram
HOME 4, Noticias

Avis pour l´opinion publique

Le PDGE souhaite porter à la connaissance des opinions publiques internationales ainsi que des médias étrangers les faits suivants : depuis le début du mois de janvier, l’on voit fleurir sur les réseaux sociaux et quelques sites internet des fake news et autres articles mensongers qui visent les dirigeants de la Guinée Equatoriale.

Le fait que ces articles soient exclusivement en langue espagnole (et ne soient pas traduits en anglais ou en français) montre que l’objectif de leurs auteurs respectifs est de toucher le plus grand nombre en Guinée Equatoriale, pays hispanophone. Autrement dit de destabiliser le pays de l’intérieur en semant le trouble et le doute chez les citoyens équato-guinéens.

Ces fake news et articles mensongers ont la particularité d’être rédigés par des individus qui résident à l’étranger, notamment en Espagne et en France. Tous ont la particularité d’être financés par des intérêts financiers étrangers hostiles à la Guinée Equatoriale et au régime du Président Obiang. Autrement dit hostiles à l’émancipation de la Guinée Equatoriale des grandes tutelles occidentales et du refus de leur prédation pétrolière.

L’analyse du contenu des fake news est également instructif : tous font feu contre le Vice-Président de Guinée Equatoriale au prétexte qu’il serait à la manœuvre pour succéder au Président de la République le moment venu.

Ce n’est pas être complotistes que d’affirmer que nous sommes en présence d’intérêts étrangers qui tentent de peser sur le cours de l’Histoire en Guinée Equatoriale. En langage diplomatique occidental, cela s’appelle une ingérence étrangère dans les affaires intérieures de notre pays et nous la condamnons. No pasaran !

Service de presse de PDGE

 

 

 

 

enero 10, 2019